Crépine pour pompe : tout savoir

ecristelle

La crépine est un filtre assurant l’arrêt des particules solides d’une certaine dimension en suspension dans l’eau contenue dans la pompe. De forme sphérique ou cylindrique, la crépine pour pompe est installée en amont d’un tuyau d’aspiration de la pompe d’un forage.

Crépine de pompe de quoi s’agit-il ?

Pour tout souci de plomberie, faites appel à un plombier

Il s’agit d’une pièce métallique percée de petits trous servant à empêcher le passage des corps à dimension supérieure de celle tolérée à l’entrée du tuyau d’aspiration d’une pompe. Elle constitue le premier filtre placé en amont de la pompe. Cette pièce peut-être plus ou moins complexe suivant les exigences fonctionnelles.

Le diamètre de ses trous peut-être plus ou moins important selon la pompe et l’environnement d’aspiration, simple grille ou complétée par un clapet ou une bille. Il est toutefois nécessaire de tenir compte de la déperdition de chaleur causée par la crépine. En effet, le diamètre des trous constitue en fait un accommodement entre la déperdition de chaleur impliquant la présence de la crépine et l’obligation d’empêcher les impuretés d’endommager la pompe.

Comment choisir une crépine pour pompe ?

Le choix d’une crépine pour pompe dépend de plusieurs critères : la résistance à la pression, la résistance à la corrosion et la géométrie des ouvertures.

En effet, pour la crépine d’une pompe associée à un puits ou un forage, le choix s’effectue en fonction de la résistance attendue. Ce type de crépine doit être choisi en tenant compte des conditions géologiques. De même, si l’eau fournie par la pompe est destinée à un usage sanitaire, le degré d’agressivité des eaux profondes guide dans le choix du matériau à utiliser.

Toutefois, des fabricants proposent des crépines autonettoyantes à cage ondoyante qui réduisent les risques d’encrassement et le colmatage continu. Il faut cependant savoir que ce type entraîne une déperdition de chaleur qui aura un impact sur les capacités de la pompe.