Des dégâts d’eau: Que faire ?

anaelleh21

Après un entretien ou une inspection des lieux, il n’est jamais évident de savoir quand pourraient éclater, fuir ou geler les tuyaux ou la plomberie. Une petite fuite d’eau pourrait subvenir, couler sur le plancher, traverser le plafond et faire des ravages sur les murs occasionnant ainsi des dommages. Pire encore, vous pouvez vous retrouver avec de l’eau à mi cheville ou au mollet. C’est la catastrophe, car la facture d’eau risque être salée. Pour éviter les désagréments et les dépenses liées aux dégâts des eaux, vaudrait mieux les prévenir et les stopper.

Prévention dégât des eaux

Assurez-vous de planifier une inspection du réseau de plomberie au moins 1 fois par an. Cette intervention vous assure que tout est en état de marche. Le plombier compétent devra examiner les unités de chauffage et de refroidissement, les conduits d’égout, les drains et l’ensemble des sanitaires.

Les débris qui se logent dans les gouttières sont parfois à l’origine des dégâts des eaux. En effet, lorsque les déchets s’infiltrent dans les conduits, les gouttières débordent, obligeant l’eau à entrer dans la fondation de la maison ou à jaillir dans le sous-sol. De même, l’eau peut s’infiltrer par le toit, la grêle peut se déposer et devenir liquide. L’âge et l’usure sont aussi les facteurs à l’origine de la détérioration de la toiture.

Par conséquent, vaudrait mieux garder son toit dans un état irréprochable. Pour la machine à laver, penser à changer le tuyau d’alimentation. Que vous le croyez ou pas, c’est la principale source d’inondation dans les maisons. Il est préférable de placer un tuyau tressé en acier car, il est moins sensible aux fuites que le tuyau en caoutchouc.

Tous ces points sont des éléments à prendre en compte pour prévenir les dégâts des eaux. En les appliquant, vous avez l’assurance d’avoir un réseau de plomberie fiable.