Comment devenir plombier ?

anaelleh21

Métier-de-plombier

Bon nombre de personnes sous-estiment le métier de plombier. Ils pensent qu’il suffit de suivre des tutoriels en ligne pour s’autoproclamer plombier. Il faut de la connaissance, des prérequis pour exercer ce métier, il s’apprend. De ce fait, la personne doit posséder un diplôme de formation spécialisée dans le domaine de la plomberie. C’est une obligation légale pour toute personne souhaitant exercer ce métier dans les normes.

Les formations en plomberie

La formation de base pour devenir plombier est le certificat d’aptitude professionnelle (C.A.P). Après la classe de 3e, cette formation se prépare sur deux années. Vous pouvez obtenir un CAP Installation sanitaire ou un CAP installation thermique. Le premier diplôme forme l’apprenti à effectuer le dépannage des compteurs d’eau, faire les raccordements des canalisations et du réseau d’eau. Sans oublier qu’il effectue les réparations de fuite d’eau, de la robinetterie et des appareils. Le deuxième diplôme CAP installation thermique forme le postulant à la réparation et l’entretient des systèmes de chauffages les plus simples au plus complexes dans les bâtiments industriels et les maisons. Certains peuvent opter pour des mentions particulières comme appendre à installer, dépanner et entretenir les appareils de chauffage.

Après l’obtention du CAP, vous pouvez poursuivre les études pour obtenir le bac dans les spécialisations suivantes : Génie énergétique, installation et maintenance des systèmes énergétiques. Elle se prépare sur 2 années. Après validation de ce diplôme, vous pouvez intégrer le marché du travail ou continuer la formation en entreprise.

D’autres personnes peuvent poursuivre leur étude pour suivre une formation BTS Fluides énergie environnement option génie sanitaire et thermique.

Compétences du plombier

Pour exercer ce métier de plombier, l’artisan doit avoir certaines compétences comme :

* Avoir une connaissance des matériaux, des appareils

* Avoir une connaissance dans le domaine hydraulique et thermique

* Avoir une maîtrise des techniques de soudure

* Savoir dessiner et interpréter un plan

* Maitriser toutes les normes de sécurité, même celles correspondantes à l’installation du gaz

* Procéder à la réparation des appareils.

Outre ses compétences et ses qualifications, il peut opter des formations continue. Par exemple, vous pouvez trouver des plombiers qui ont des compétences dans la réparation et l’entretien des chauffages, ce qui donne le nom de plombier chauffagiste. Au cours d’une intervention, le client est dans le droit de demander une justification du parcours et des compétences de l’artisan.