Les différents systèmes d’évacuation des eaux

anaelleh21

Les systèmes d’évacuation des eaux sur le 78 se définisent par l’ensemble des appareillages et conduits destinés à l’élimination des eaux usées, eaux vannes et des eaux pluviales d’un bâtiment. Ces réseaux privés sont raccordés aux réseaux d’assainissement public pour évacuation et traitement des eaux. Cependant, il peut arriver que l’assainissement soit individuel si le raccordement au réseau public est difficile d’accès. Mais il s’agit des cas extrêmement rares.

Les différentes eaux à éliminer

Il y a plusieurs types d’eau à évacuer dans le système de canalisation

– Les eaux usées : elles sont encore appelées eaux grises ou eaux domestiques. Elles sont issues des matières grasses provenant de la cuisine, des eaux chargées de détergents et des eaux issues des soins d’hygiène provenant de la salle de bain.

– Les eaux vannes : il s’agit des eaux qui proviennent des toilettes. Elles sont constituées des matières fécales et organiques.

– Les eaux pluviales : ces eaux sont chargées des matériaux lourds et des éléments polluants. Elles ne peuvent être utilisable qu’après traitement. À défaut, elles doivent être éliminées.

Les systèmes d’évacuation des eaux usées

Il existe deux types de systèmes : les systèmes d’évacuation individuel et les systèmes d’évacuation collectif.

Système d’évacuation collectif

Toutes les eaux sont collectées dans un réseau unitaire pour être envoyées dans le système de canalisation communal. L’inconvénient est qu’il peut présenter des débordements en cas de montée rapide des eaux. Cela devient un danger pour les habitants et l’environnement. Le propriétaire peut choisir d’avoir un réseau séparatif. Il s’agit de créer deux réseaux qui serviront à éliminer d’un côté les eaux pluviales et de l’autre côté les eaux ménagères. Ce type de réseau permet de mieux contrôler les eaux de pluie en vue d’éviter les débordements et les inondations.

Système d’évacuation individuel

Comme dit plus haut, le système d’évacuation individuel s’impose lorsque qu’il y a des obstacles. La distance trop longue et les difficultés techniques, obligent le propriétaire à traiter ses eaux. Cependant il faut avoir l’autorisation pour le faire. Le traitement des eaux vannes et des eaux usées se fait par une micro station d’épuration ou dans une fosse septique. Une fois que ces eaux sont traitées, elles sont directement vidées par le sol.

Quelle réglementation pour le système d’évacuation des eaux ?

Tout propriétaire a l’obligation de se connecter au réseau d’assainissement de la commune sous un délai de 2 ans. Des exceptions peuvent être accordées en cas d’exonération à des biens déclarés insalubres ou ceux destinés à la destruction. Par ailleurs, la mairie peut effectuer les raccordements d’évacuation si et seulement si, le propriétaire n’a pas respecté les délais. Dans ce cas, ce dernier encoure une amende concordant au double des travaux exigés pour l’installation et le raccordement du réseau d’assainissement privé au réseau public de la commune.

Plus le logement est loin du réseau public, plus le coût d’un système d’évacuation est élevé. Les coûts d’installation ne doivent pas être minimisés. Un travail de cette envergure peut coûter jusqu’à des milliers d’euros.