Réducteur de pression : de quoi s’agit-il ?

ecristelle

La pression du réseau d’eau est habituellement de 3 bars. Le réducteur de pression est un appareil qui permet de réduire le bruit, de faire des économies d’eau, et surtout de protéger la robinetterie et les appareils sanitaires. En effet, une pression au-delà de 3 bars peut engendrer des dommages conséquents pour les canalisations. La présence d’un réducteur de pression est indispensable surtout pour le chauffe-eau.

Fonctionnement d’un réducteur de pression

Un artisan plombier intervient pour ajouter un réducteur de pression d'eau à votre installation.

Installé à l’entrée du réseau d’eau, le réducteur est constitué d’un corps en laiton avec une membrane intérieure qui commande le clapet. Cet appareil réduit la pression de l’eau qui le traverse, et permet d’obtenir la pression désirée en sortie.

Lorsque l’eau passe dans le réducteur de pression avec un débit important, sa force vient s’opposer à celle du ressort. Ainsi, plus la pression exercée au niveau du ressort est importante, moins le débit sera élevé à la sortie.

 Il existe plusieurs modèles de réducteurs de pression. Vous trouverez des réducteurs de pression pour les chauffe-eau et les réducteurs de pression pour le système hydraulique. Sur certains modèles, vous pouvez choisir le débit de sortie à l’aide d’une vis de réglage. C’est pourquoi ils sont proposés par les plombiers lors de l’installation d’un appareil.

Installation d’un réducteur de pression

Il est important de veiller aux respects des consignes d’installation pour un bon état de marche de l’appareil. Pour le bon fonctionnement du réseau de plomberie, un réducteur de pression doit être installé soit au niveau du chauffe-eau, soit juste après le compteur d’eau. Pour la mise en place, il suffit de poser le bout du tuyau choisi en fonction du diamètre de pression et selon la taille des raccords. Insérer à chaque extrémité, des canalisations dans les embouts du réducteur puis serrer les écrous de fixation.